Le projet présenté par Muriel Sapinho en mai dernier (2014), autour de la mémoire des grands-parents, m’a très rapidement intéressée, la mémoire se situant au cœur de l’individu ; montrer de son importance au jeune lycéen pouvait se révéler riche comme expérience individuelle et collective.

Bien sûr, étant entendu que la mémoire est un des piliers de la vie de l’être humain, les grands-parents sont, bien sûr, les piliers même de notre existence sur terre.

De leur vie découle un peu la nôtre. La connaître permet aussi de mieux se connaître.

Ainsi cette approche sera-t-elle un vecteur pour chercher à mieux se connaître, mais aussi à mieux connaître l’autre, puisque le projet concerne l’ensemble de la classe.

Enfin, la mémoire aussi a son importance car, tant que la mémoire est vivante, l’histoire garde sa place, l’histoire personnelle, sociale, politique. De la mémoire individuelle à la mémoire collective, chacun d’entre nous en est porteur. Faire revivre la mémoire des proches est une première démarche de la réactivation de la mémoire.

Solliciter une rencontre singulière avec l’aïeul, l’acteur du passé, d’un passé commun à celui qui va à sa rencontre, mais aussi commun, peut-être, à nombre d’êtres de sa génération, va être la source même d’un processus de création.

Si, pour certains, cette rencontre n’a pu avoir lieu pour diverses raisons, – l’aïeul n’est plus,  l’aïeul ne souhaite pas ou ne peut témoigner, même si la réception de ces questions n’aura pas été celle attendue, au moins tentative il y aura eu, alors le quelconque petit objet qui lui aura appartenu pourra faire l’objet d’une histoire. Aussi l’occasion aura-t-elle  été celle de recréer une histoire, et de permettre que l’être persiste.

La visite de lieux cultes de mémoire, le Musée de l’Exil et le Mémorial du camp  Rivesaltes aura  aussi participé à la renaissance de la mémoire collective, mais aussi de la mémoire individuelle de certains de la classe.

Enfin, à l’issue de ce projet, la mémoire aura été réactivée par une création artistique  à laquelle tous les élèves de la classe auront participé activement.

Elisabeth Canadas
Retrouvez toutes les photos sur la résidence d’artiste :

Sur cet article