Déodat De Séverac

Naissance : 20 juillet 1872 à Saint-Félix-Lauragais, France

Décès : 24 mars 1921 (à 48 ans) Céret, France

Issu d’une famille de la noblesse, fils du peintre Gilbert de Séverac, Déodat de Séverac fait ses études à Toulouse, puis à la Schola Cantorum de Paris, où il devient l’élève de Vincent d’Indy et d’Albéric Magnard. Il y prend des leçons d’orgue avec Alexandre Guilmant et devient l’assistant d’Isaac Albéniz. Très attaché à ses origines, il se fixe dans le Languedoc, région qui attire par la suite un certain nombre d’artistes tels que Manolo Hugué, qu’il avait rencontré à Paris.

En 1900, il écrit des poèmes symphoniques sur les saisons. Il met en mélodies des poésies de Baudelaire et de Verlaine ainsi que des vers occitans et compose sa musique chorale avec des arrangements de textes en catalan. Il écrit deux opéras, Le Cœur du moulin, créé à l’Opéra-Comique de Paris le 8 décembre 1909, et Héliogabale, créé aux Arènes de Béziers en 1910 avec l’introduction de la cobla catalane, groupe d’instruments jouant les primes et les tenores (instruments en bois apparentés au flageolet). Sa musique pour piano, au style très personnel, est souvent imagée et colorée, comme dans le Chant de la Terre, qui décrit une idylle rustique, ou les morceaux En Languedoc et Baigneuses au soleil. La suite Cerdaña, son chef-d’œuvre, illustre son amour pour le terroir méridional.

Déodat de Séverac fut le chantre d’une musique régionale et soutint, en 1907, une thèse sur La Centralisation et les petites chapelles. Claude Debussy dira que « sa musique sent bon ».

LE LYCEE

Situation géographique :

Le lycée de Céret est un lycée polyvalent situé en zone rurale à l’entrée du Vallespir dans les Pyrénées Orientales. Il accueille chaque année plus de 1000 élèves dont un peu plus de 80 sont internes.

Offre culturelle locale :

Le patrimoine culturel historique et naturel local est d’une grande richesse. Cependant, le lycée de Céret est éloigné des grandes villes (27 km de Perpignan, 175km de Montpellier et 180km de Barcelone). La fréquentation régulière des lieux culturels est ainsi rendue difficile pour bon nombre d’élèves, voire inexistante pour certains, du fait de la difficulté (notamment financière) à se déplacer. Le Musée d’Art Moderne de Céret, bien qu’étant un atout majeur pour le lycée, ne peut être le seul pivot d’une éducation artistique et culturelle ambitieuse.

L’offre de formation :

Le lycée de Céret prépare aux baccalauréats généraux, technologiques et professionnels. Aux trois filières d’enseignement général (Scientifique, Économique et Social et Littéraire) s’ajoutent une section d’enseignement technologique orientée vers la Gestion, ainsi qu’une section professionnelle dédiée au tertiaire (comptabilité, vente, logistique et transport).

  • Cinq langues y sont enseignées, (Anglais, Espagnol, Allemand, Catalan et Latin)
  • Il existe une section européenne Espagnol et depuis Septembre 2013 une section Européenne Anglais.

Deux enseignements spécifiques confortent l’identité de notre établissement:

  • L’enseignement de l’option Histoire des Arts, adossée à l’activité du Musée d’Art Moderne de Céret
  • L’enseignement bilingue Catalan, favorable aux projets Transfrontaliers.

Les usagers et les personnels :

Les élèves sont en majorité issus des communes du bassin Céret-Argeles. Ils sont issus de milieux socio culturels très variés. L’hétérogénéité des origines géographiques, culturelles, socio-économiques et des formations suivies par les élèves est ainsi un atout.

Constats :

Le CDI a été rénové et trouve une place essentielle dans la vie du lycée.

Les atouts :

  • La proximité et le partenariat (à dynamiser pour, de manière idéale, aller vers un jumelage) avec le Musée d’Art Moderne de Céret
  • Le patrimoine culturel local
  • Les partenariats (à concrétiser) avec le Pays Pyrénées Méditerranée et le Pays d’Art et d’Histoire de la vallée du Tech
  • La dimension transfrontalière du lycée
  • L’offre de formation bilingue français-catalan
  • Appariements avec des établissements étrangers
  • La section Histoire des Arts
  • L’atelier théâtre
  • L’offre de formation polyvalente (générale, technologique et professionnelle)
  • Une Maison des Lycéens dynamique
  • Le projet de rénovation du site du lycée et de création d’un journal lycéen pour recenser et valoriser les actions menées.

Définition des priorités :

Les priorités du volet culturel doivent répondre aux priorités définies dans le projet d’établissement. (Ce dernier devant être retravaillé, les priorités  retenues s’articuleront dans un premier temps autour du projet d’établissement encore en cours.)

  • Améliorer la maîtrise de la langue écrite et orale
  • Favoriser le développement de l’esprit critique
  • Favoriser la curiosité intellectuelle

Définition des axes du volet culturel :

Les projets menés au sein de l’établissement devront répondre aux priorités définies et s’insérer dans les axes définis pour y répondre.

Un thème commun est retenu pour 2011-2013 :
 » Du proche au lointain  »

2011-2012 :

  1. Axe: Favoriser le développement d’une culture scientifique
  2. Axe : Favoriser le développement d’une culture artistique
  3. Axe : Favoriser la connaissance, la valorisation et la préservation du patrimoine local
  4. Axe : Favoriser une ouverture sur le monde

2012-2013 :

Découverte des différentes formes d’expressions et de langages : lutter contre toutes les formes de discriminations.
Découverte et connaissance du patrimoine local et lointain

Historique

  • 1928-29 : École primaire supérieure de Jeunes Filles créée par la commune de Céret.
  •     1942 : Devient collège moderne de Jeunes Filles.
  •     1943-44-45 : Création des classes de seconde, première et philosophie, avec admission des jeunes gens.
  •     1965 : Construction des nouveaux bâtiments.
  •     1973 : Dénomination « Lycée Déodat de Séverac ».
  •     1975-76 : Un principal de C.E.S (Collège d’enseignement secondaire) est nommé, le premier cycle devient indépendant et s’installe dans les locaux neufs.

LES PROJETS

Projets d’orientation : cliquez sur l’image

projet_orientation

 

Projet International : Appariement entre le Lycée Déodat de Séverac et The Tabb High Scholl à Yorktown (Virginie, USA)

Qu’est-ce que l’appariement ?

« Un appariement, c’est l’homologation officielle de la relation entre un établissement scolaire français et un établissement scolaire étranger. Il s’agit de la plus ancienne forme d’échange entre établissements de pays différents.

Les écoles, collèges, lycées appariés réalisent des échanges d’élèves et d’enseignants lors de séjours linguistiques et culturels préparés par courriers, courriels, vidéos etc.

L’appariement implique la volonté réciproque d’instaurer un partenariat durable autour d’une véritable coopération éducative. »

Appariement Céret/Yorktown

Depuis septembre 2011 le Lycée Déodat de Séverac est impliqué dans un appariement homologué avec Tabb High School à Yorktown (Virginie, USA), mis en place par le comité de jumelage Port-Vendres d’abord.

Du 1er au 08 octobre 2012 nous avons reçu pour la première fois nos partenaires américains et bien évidemment nous leur avons fait visiter la région et découvrir notre patrimoine catalan.

Retour sur l’accueil des lycéens de the Tabb Hight School of Yorktown – 2013